Un expert AEAI diplômé chez Amstein + Walthert Genève

Emmanuel Decornoy est le nouveau titulaire du diplôme fédéral d’expert en protection incendie au sein de A+W Genève. C’est l’occasion de revenir avec lui sur l’évolution du métier d’ingénieur en protection incendie.

Bonjour Emmanuel, félicitations ! En quoi ce diplôme fédéral est-il important ?
Ce diplôme ratifie une compétence et un niveau d’expertise dans le domaine de la protection incendie. À titre personnel, il est la reconnaissance de 10 années de travail dans le domaine. À titre professionnel, il me permet d’assurer la tâche de Responsable en Assurance Qualité de la Protection Incendie sur les projets classés « AQ3 ». Il s’agit de projets de grande envergure ou comportant une complexité particulière en matière de protection incendie, une des spécialisations de A + W Genève.

Nous nous étions rencontrés en 2015 pour présenter ce qu’était alors la nouvelle norme AEAI 2015. Le changement dans la profession a-t-il été aussi important que prévu ?
En effet, la norme AEAI 2015 a profondément modifié la profession d’ingénieur en protection incendie. En imposant le suivi de tous les projets AQ 2 et 3 par des spécialistes/experts en protection incendie – et ce pour l’ensemble des phases de projet – nous avons pu observer une nette amélioration dans la planification et plus précisément dans la mise en œuvre des installations de sécurité incendie.
L’importance des modifications induites par la norme 2015 a obligé l’ensemble des intervenants à s’adapter : non seulement les ingénieurs-conseils, mais aussi les autorités cantonales, les organismes de formation, les architectes ou les mandataires non spécialisés. Et il reste encore beaucoup de travail pour optimiser l’incidence et l’intégration des exigences de protection incendie sur les projets.
Notre profession a su se structurer très rapidement par le biais d’organismes tels que l’ARESPI, qui offre aujourd’hui une voie d’échange entre spécialistes AQPI, mais aussi avec les autorités cantonales et fédérales.

Votre bureau a-t-il également dû s’adapter ?
Tout à fait. De deux ingénieurs spécialisés en incendie en 2013, nous sommes aujourd’hui une équipe de 5 ingénieurs diplômés AEAI dans le bureau de Genève, plus notre collègue Monsieur Xavier Metrailler pour notre bureau valaisan. Nos ingénieurs venant de différents domaines du bâtiment (architecture, ingénieurs civil, CVC, électricité, sprinkler, énergie), nous formons aujourd’hui une équipe en protection incendie pluridisciplinaire, engagée auprès de nos clients pour tous leurs projets d’envergure.
Cette évolution a nécessité un très important travail de formation pour nos collaborateurs. Nous avons ainsi pu bénéficier des formations dispensées par l’AEAI, mais aussi par les autorités cantonales romandes ou par des organismes spécialisés dans des domaines spécifiques. Notre équipe pluridisciplinaire a également la chance de bénéficier de l’expertise et de l’appui de nos collègues des départements techniques CVSE et de nos spécialistes en détection incendie ou sprinkler.
Il a enfin fallu adapter nos méthodes de travail pour mieux répondre aux besoins de nos clients et de l’ensemble des intervenants en matière de sécurité incendie. Nous faisons constamment évoluer ces méthodes dans le but d’anticiper les exigences de l’AEAI et d’accompagner ainsi au mieux nos maîtres d’ouvrage.

Ainsi, nous avons toujours de nouvelles voies d’amélioration. Nous travaillons par exemple aujourd’hui sur une intégration de nos prestations aux processus BIM. Mais ces évolutions seront l’objet d’un prochain article !

Pour toute demande d’information, nous vous invitons à contacter :
Emmanuel Decornoy
Expert AEAI avec diplôme fédéral
Responsable département protection incendie
Tel. +41 22 749 83 63
emmanuel.decornoy@amstein-walthert.ch