aw-news

Pocket Hospital d’Amstein + Walthert en Indonésie : un projet hospitalier tourné vers l’avenir

Le besoin d’infrastructures modernes dans le domaine de la santé est en forte hausse dans le monde entier et se fait particulièrement sentir sur le continent asiatique.

Une équipe interdisciplinaire de planification générale d’Amstein + Walthert à Zürich, composée de spécialistes sélectionnés, a été mandatée pour la planification de la technique du bâtiment du Pocket Hospital Ciputra Healthcare à Jakarta (Indonésie).

Considération des conditions climatiques
Les conditions cadres locales pour les établissements de santé diffèrent sensiblement de celles de l’Europe centrale. Les conditions climatiques extrêmes, avec humidité et températures élevées, imposent des exigences élevées aux performances de la technique du bâtiment. Plus précisément aux systèmes de chauffage, ventilation et climatisation. En amont de la planification conceptuelle se situe la vision d’un hôpital le plus durable et autonome possible sur le plan énergétique. Les volumes et la géométrie idéaux du Pocket Hospital ont été développés en étroite collaboration avec le bureau d’architecture de Munich.

Mise en œuvre efficace
Il en résulte une efficacité énergétique élevée et une activation maximale de l’enveloppe du bâtiment et de ses surfaces. En raison de l’horizon solaire très incliné, le toit de forme conique a été conçu de telle sorte qu’il contribue à l’ombrage permanent du mur extérieur et réduit ainsi considérablement l’apport en énergie solaire. En parallèle, la surface du toit est activée pour l’utilisation de l’énergie solaire thermique et photovoltaïque. Ici aussi, la forme du toit est utilisée pour la production de cette ressource précieuse.
Ces systèmes autonomes doivent pouvoir fonctionner de manière fiable pendant une certaine durée sans assistance externe. Pour ce faire, les différents systèmes doivent être planifiés de telle sorte que leur degré de complexité soit réduit et que leurs fonctions soient optimisées à l’essentiel.

Des concepts innovants pour la production d’électricité
Contrairement aux projets suisses locaux, la première phase de planification du Pocket Hospital a nécessité l’élaboration d’un accord d’utilisation sans base normative existante pour l’Indonésie. Cette situation initiale a permis à nos ingénieurs de déterminer le croisement optimal parmi les spécificités des normes techniques du bâtiment mondialement reconnues telles qu’ASHRAE, DIN, ainsi que notre SIA pour les bases de planification.
En outre, les directives publiées par l’OMS pour la construction d’hôpitaux dans les pays émergents et en développement ont été retenues. Ainsi, l’accord d’utilisation a été élaboré et défini en fonction de chaque zone d’utilisation du Pocket Hospital en fonction de leur utilisation et du degré de technicité réellement requis.
Ce processus de planification itératif au sein de l’équipe de planification a été extrêmement passionnant. Il a toujours été question de trouver la meilleure adéquation entre exploitation, coûts, durabilité et design et de la concrétiser en ce projet.
Les phénomènes naturels extrêmes qui se produisent en Indonésie, tels qu’éruptions volcaniques ou pluies torrentielles, représentent des défis supplémentaires pour notre équipe d’ingénieurs et qui peuvent être maîtrisés seulement par des approches créatives et non conventionnelles. Il en résulte une multitude de concepts innovants dans le domaine de la technique du bâtiment, tels que la production locale d’oxygène, l’utilisation de l’eau de pluie, la production d’énergie solaire et bien d’autres.

Projet satisfaisant de A à Z
La planification a été approuvée par le maître d’ouvrage en mars 2019 et la phase d’appel d’offres lancée. Un haut pourcentage de préfabrication des éléments pour les salles blanches en Europe centrale et la construction modulaire prévue pour le Pocket Hospital contribuent par ailleurs à cette haute qualité. Pendant la phase de réalisation, nos ingénieurs spécialisés contrôlent également la qualité et l’avancement des travaux sur le chantier, assurant ainsi la qualité au maître d’ouvrage.
L’équipe et moi-même sommes extrêmement fiers de participer à ce projet très passionnant. Outre un point de départ très intéressant d’un point de vue technique, nous avons dû sortir des sentiers battus et développer avec tous les participants au projet des concepts innovants, souvent basés sur des lois fondamentales purement physiques. Le Pocket Hospital de Jakarta est ainsi devenu un organisme à part entière homogène, combinant architecture, technique du bâtiment, technique médicale et exploitation au plus haut niveau, tant sur le plan économique qu’écologique.

Article original en allemand par Mario Kuvac.
Responsable de département, Amstein + Walthert Zürich